Mon histoire

 

Bienvenue, je m’appelle Jennifer Brasseur 

 

Sage-femme diplômée depuis 2009 et kinésiologue spécialisée en kinésiologie périnatale.

Je suis formée aussi en :

* Maternité consciente et naissance sacrée (par Ophélie Simon)

* L’approche quantique de la naissance, enfantement entre science et sacré (par Karine la sage-femme)

* Communication connectée avec son bébé (par Marie Fournier et Charlotte Wyard)

* Acupuncture autour de la grossesse et de la maternité ( par Alain Ghilsain )

* MBSR ; réduction de stress basée sur la pleine conscience (par Gwénola Herbette)

* Aromathérapie (général, grossesse et maternité)

* Reiki

* Massage prénatal et massage au bol chantant et pierres chakras

L’apprentissage est une nourriture dont je ne me lasserais jamais 🙂

“O coeur de la vie” un projet de coeur …

Alors que j’installais un monitoring au domicile d’une patiente, elle m’a confié qu’elle était triste de ne pas pouvoir suivre toutes les préparations à la naissance qu’elle souhaitait car elle avait l’ordre médical de rester au repos depuis son 5ème mois de grossesse.

Son témoignage m’a beaucoup interpellé et touché …  

Une question s’est imposée à moi : Comment répondre à cette demande?

Depuis quelques années, je propose des accompagnements individuels ou en groupe.  Mais après cette échange riche en réflexion, l’idée de proposer des accompagnements accessibles de chez soi est née ! Car toutes les femmes devraient avoir le choix ET le droit d’être accompagnées dans leur cheminement intérieur et ce, partout où elles se trouvent. C’est la raison pour laquelle mes accompagnements sont proposés en plusieurs formules : Soit en présentiel, soit en visioconférence.

C’est à dire que TOUT devient possible!

Lors des préparations à la naissance, je reçois beaucoup de femmes enceintes qui viennent sans leur mari car ils travaillent souvent tard… elles me disent se sentir seules face aux préparatifs autour de l’arrivée de leur bébé alors qu’elles aimeraient pouvoir partager tous ces moments privilégiés avec le futur papa.

Durant mes voyages, j’ai également rencontré de merveilleuses femmes enceintes “expatriées” qui m’expliquaient leur souhait d’être accompagnées autrement durant leur grossesse et ce malgré la distance. De plus, la solitude pouvait être leur pire ennemi car elles vivaient une maternité loin des gens qu’elles aimaient. Elles recherchaient donc aussi un endroit pour échanger leurs doutes, leurs questions, leurs besoins… et se sentir soutenues durant cette période d’ouverture au monde.

C’est pour toutes ces raisons que “ O coeur de la vie” est né.  C’est une proposition d’univers, de ressources diverses, d’outils variés et de soutien dans votre projet de coeur.

Du désir de maternité à la parentalité, je vous propose de vous accompagner dans toutes vos étapes.

“Je souhaite découvrir les accompagnements proposés” : 

Je vous propose 3 accompagnements en présentiel ou en visioconférence et ce dans toutes vos dimensions (physique, émotionnelle, énergétique et spirituelle)

Mon histoire

Une petite fille pleine d’ envies, de rêves et d’ imagination …

Quand j’étais petite, je voulais faire tous les métiers du monde. Et puis je me suis rendue compte que ce qui était vraiment important pour moi, c’était de me lever chaque matin en étant heureuse d’aller travailler. Car quand on aime ce que l’on fait, ce n’est plus un travail mais un PLAISIR.

Arrivée à mes 18 ans, c’était le moment de choisir sa voie et je ne savais toujours pas ce que je voulais faire. Comme par “hasard” je suis tombée sur une émission qui présentait le monde des sages-femmes et là… ce fut une ÉVIDENCE! Que pouvais-je faire de plus beau que d’accompagner la vie?

 En 2009, j’ai le plaisir de recevoir mon diplôme de sage-femme. 

A partir de là, je suis partie à la découverte de la sage-femme qui se logeait en moi. J’ai travaillé dans différents services comme le service de grossesse à risque, la salle d’accouchement et la maternité. J’ai eu la chance de beaucoup voyager (au Cameroun , à Madagascar, au Niger pour des missions humanitaires…). Quelles expériences de vie nourrissantes !

 

 

Après 2 ans d’aventures humaines et professionnelles pendant lesquelles j’ai appris énormément de choses, j’ai eu besoin de revenir auprès des gens que j’aime, besoin de revenir à mes origines. En 2012, j’ai la chance de travailler dans un hôpital réputé pour le respect de la physiologie de la naissance, mais ça ne me suffisait pas encore. J’ai donc commencé une activité d’indépendante complémentaire en tant que sage-femme pour favoriser une relation plus individuelle et plus chaleureuse. Cela me permet de prendre le temps de partager un vrai moment de complicité et de partage avec le couple.

 

En 2015, j’ai la chance de rejoindre l’équipe de la maison de naissance de ma ville et là je commence enfin à trouver la sage-femme que je recherchais depuis tant d’années…

Travailler avec des sages-femmes gardiennes de la physiologie de la naissance, respectueuse du temps et de l’énergie sacrée ancre ma place de sage-femme 🙂 Ça y est, je la ressens … !

Et puis …

 

Tom, mon fils est arrivé dans notre vie …

 Le 1er Juillet 2015, j’apprends que je suis enceinte. Ce n’était pas un évènement prévu à ce moment là mais il faut croire que lui était prêt. Il a donc décidé d’arriver ! Je suis envahie d’excitation, de joie, d’envies mais aussi de peurs et d’appréhension. J’ai la chance d’être arrêtée par le médecin du travail et de savourer chaque moment de ma grossesse, un LUXE que je souhaite à toutes les femmes qui portent la vie! A la fin de la grossesse, j’étais assez sereine sauf pour une chose. J’étais effrayée par le moment de l’expulsion. Peur d’avoir mal, peur de ne pas y arriver… et oui, moi aussi j’ai peur 🙂

J’ai choisi d’accoucher à la maison de naissance dans laquelle je travaille, entourée de mes collègues et des personnes que j’aime et avec qui je me sens en sécurité. C’est tellement important d’être dans un environnement aimant et sécurisant.

Je savais donc qu’il n’y aurait pas de péridurale possible… un vrai challenge que je me suis lancé car pendant longtemps, je la voulais cette péridurale! Depuis que je suis 2ème sage-femme à la maison de naissance, j’ai la chance d’accompagner de très belles naissances qui m’ont ouvert une porte, celle de l’accouchement physiologique.

C’est donc devenu une évidence de vouloir proposer un environnement qui accompagnerait mon mari, mon fils et moi dans le respect du rythme de chacun… avec Amour, patience et bienveillance. Le 2 mars 2016, alors que je me reposais, ma poche des eaux se fissure, il est 10h30 du matin.

 

Ça y est, c’est le jour J!

Les contractions mettent du temps à arriver. Avec l’aide de l’homéopathie, elles commencent à s’installer tout doucement. Nous décidons d’aller à la maison de naissance pour préparer notre cocon. Maud, notre sage-femme nous y attend et là, on conscientise que dans les heures qui suivent… nous deviendrons parents. Accompagnée de bougies, d’huiles essentielles et de musique, le travail avance doucement mais sûrement. Je vis toutes les étapes que je partage avec les couples mais cette fois-ci , je suis de l’autre côté. Je suis face à moi-même, à mes sensations, à mes émotions, à cette énergie sacrée qui prend toute sa dimension en moi. L’endorphine est là, cette hormone du bonheur connue pour ses effets analgésiques et euphorisantes. Elle m’accompagne dans toutes mes sensations et on ne fait plus qu’un elle et moi . Après 10h de travail actif, on m’annonce que je suis à dilatation complète et que si je le souhaite, je peux pousser.

Et là… le travail se calme. Les contractions s’espacent, ce qui nous permet à tous de nous reposer car il est 3h du matin. Les heures passent aussi… A chaque contraction , je guide notre bébé et je fais de mon mieux mais la fatigue est intense. Cela fait bientôt 3h que je pousse et finalement, je sens qu’il se rapproche de nous. Je sens aussi cette brûlure intense qui me fait si peur et qui freine mon élan de poussée car je n’avais encore jamais ressenti cette sensation-là! J’ai vraiment très peur… je me bloque et je le sens.

La sage-femme me dit que notre bébé se porte très bien mais que ca fait bientôt 3h que je pousse et que si la situation n’évolue pas, on devra penser doucement à un transfert à l’hôpital… Un transfert? après tout ce que je viens de vivre… c’est hors de question!

Et là, j’ai été envahie d’une bonne dose d’adrénaline qui m’a permis de dépasser tous mes blocages pour enfin, me permettre d’accueillir Tom, notre fils adoré qui est né le 3 mars à 6h14 du matin. Ça y est, je suis devenue maman et je te touche enfin, pour la 1ère fois…

Merci à lui, à mon mari, à Maud et Noémie et à la vie pour ce magnifique moment partagé ensemble.

Ce fut le plus intense et surtout le plus beau jour de ma vie 🙂

Et la kinésiologie dans tout ca ?

Elle est arrivée en 2011, dans une période de ma vie où je devais accueillir des émotions très difficiles. Je ne connaissais pas cette méthode mais j’avais tout à gagner et cela a changé ma vie. Après avoir pris soin de moi, j’ai eu une nouvelle révélation. La kinésiologie est un magnifique outil qui pourrait accompagner les femmes et les bébés autrement.

Cela me permettrait de leur proposer un outil qui respecte le rythme de chacun et qui permettrait d’apaiser les blocages émotionnels et énergétiques qui se créent avec le temps. Nous savons que le désir de maternité, la grossesse ou la parentalité sont des périodes de nos vies qui peuvent faire remonter à la surface , des souvenirs, des peurs, des émotions désagréables, voire des mémoires transgénérationnelles. Alors que ces moments-là devraient plutôt se vivre dans la joie, l’Amour et la sérénité.

En tant que sage-femme, ce fut une évidence de me spécialiser en kinésiologie périnatale afin d’accompagner les femmes, les mamans et les bébés dans leur processus de libération émotionnelle. Elle m’a apporté la dimension émotionnelle et énergétique qu’il me manquait pour accompagner les couples dans toutes leurs dimensions.  

 

C’est exactement ce que la kinésiologie vous propose de faire… si vous êtes prête à accueillir ce changement en vous, alors vous êtes prête à recevoir une séance.

Car vous êtes la seule personne qui décide des portes que vous souhaitez ouvrir.

Mentions légales