Plusieurs croyances autour du bébé se sont inscrites dans le temps et durant plusieurs années, on parlait même en son nom, par exemple : “ne vous inquiétez pas, il n’a pas mal, il ne ressent rien” ou “il ne reçoit pas vos émotions” etc. Une des croyances les plus connues a été que le bébé ne ressentait pas la douleur! “ Mais non, il est trop petit … il ne ressent rien!” On ne donnait donc rien au bébé pour qu’il soit accompagné ou soulagé lors de certains gestes invasifs.

” Pendant longtemps, on a cru que les bébés ne ressentaient rien ! “

Heureusement, une équipe de 14 chercheurs de l’université de Oxford (Royaume-Uni) a publié un article qui révèle que les nouveaux-nés activent 18 zones cérébrales contre 20 chez les adultes quand on leur pique le pied avec un objet pointu. Tout doucement, le champ des consciences évolue et on sait aujourd’hui que les bébés sont des êtres complexes mais surtout COMPLETS! on s’est donc rendu compte que le bébé naissait avec un bagage tant au niveau physique, que mental, émotionnel et énergétique. 

Je souhaite être la plus transparente avec vous, cet article est un partage d’expérience qui me tient beaucoup à coeur mais il n’est en rien une vision imposée. 

Il faut savoir qu’en kinésiologie et même dans d’autres domaines énergétiques et émotionnels, on sait que le bébé , déjà in utéro est un petit être puissant et complet! Il ressent et capte énormément d’informations, d’émotions… et en tant que sage-femme, lorsque j’ai la chance de toucher le ventre sacré d’une femme qui porte la vie, je lui demande toujours son autorisation.

“Merci de m’autoriser à rentrer en contact avec toi”

grossesse

Mon toucher reste lent, doux, posé avec beaucoup d’amour “Merci de me permettre d’entrer en lien avec toi, avec lui… “ grâce au toucher , un des sens les plus puissants au monde. En plus de réduire le stress et de permettre de rentrer en communication non verbale avec votre bébé, le toucher entraîne à un niveau biologique, des changements hormonaux (production de sérotonine et d’ocytocine, baisse de la production de cortisol) tout en stimulant le système parasympathique, générateur d’émotions positives. 

 Hélas, Il y a beaucoup de gestes invasifs qui peuvent être réalisés dans le non respect, voire la “violence” ce qui peut inscrire des traumas dans les mémoires cellulaires de votre corps mais aussi, dans celui de votre bébé. Et pourtant, tout cela pourrait être proposé dans la douceur et la bienveillance grâce à des mots adaptés et réconfortant, à des gestes doux, à un regard confiant, grâce aux intentions posées. Lorsque j’examine une femme, une mère en devenir,  ça veut dire qu’elle m’autorise à rentrer dans son intimité,  elle m’accorde le privilège  d’avoir accès à son bébé. Après l’avoir reçu, je vais à la rencontre de ce petit ETRE en conscience et en douceur tout en respectant le rythme de chacun. Lorsque je commence à rentrer en contact avec lui, je me présente… il sent ma présence physique et il a simplement besoin de savoir qui je suis.

” Qui es-tu? toi qui viens me toucher… je ne te connais pas ”

sage-femme

Tout acte posé sur un être humain doit être fait dans le respect, la douceur et la bienveillance. Qu’on soit en période de pandémie ou pas, en période de stress, de travail intense… c’est un temps où l’on se pose pour faire connaissance et pour prendre soin de vous et de votre bébé. 

Durant mes consultations, j’ai beaucoup de mamans qui me demandent si leur bébé reçoit les émotions qu’elles vivent durant leur grossesse. La réponse est OUI, ce serait mentir de vous répondre le contraire car votre bébé est l’être le plus connecté à vous.

Pour avoir dialogué avec beaucoup de bébés, ce qu’il ressort souvent de nos séances c’est qu’il est important pour eux de comprendre ce qui se passe, à qui tout ce qu’ils peuvent ressentir  appartient. S’ils perçoivent de la peur, de la tristesse, de la colère mais que ca ne leur appartient pas… souvent ils ne savent pas quoi en faire… ils sont dans l’incompréhension et c’est souvent plus difficile à ressentir que l’émotion en elle-même. C’est pour cela que je propose toujours aux parents, d’être à l’écoute de leurs émotions et ensuite, de prendre un temps pour se connecter à leur bébé dans l’instant présent afin de leur expliquer que tout cela fait partie de leur bagage émotionnel, … Mettre des mots sur ce que vous vivez, ressentez à l’intérieur de vous mais aussi, de leur expliquer que vous faites de votre mieux pour aller au delà des difficultés que vous pouvez rencontrer.

” Votre bébé est l’Etre le plus connecté à vous ”

L’objectif n’est pas de refouler vos émotions mais bien de les accueillir pour leur laisser l’espace d’exister. Ce qui leur permettra  de circuler en vous de manière plus fluide et harmonieuse pour ensuite, retourner de là où elles viennent.

Nous sommes les premières personnes à donner l’exemple à nos enfants et cela commence dès leur création 🙂 

Jennifer ” O coeur de la vie “

Mentions légales